Un « Hôtel des deux mondes » esthétique et lyrique

Un « Hôtel des deux mondes » esthétique et lyrique

« Le chien » nous bouleverse au Théâtre Rive Gauche de Paris
Un « Ouragan Catégorie 5 » déferle sur la Folie Théâtre
« Le jeu de l’amour et du hasard » au théâtre Lucernaire jusqu’au 4 juin 2016

Où un ascenseur futuriste nous mène entre la vie et la mort…

Tout un chacun se demande un jour s’il existe une vie après la mort. Mais peut-être ne se pose-t-on pas la bonne question ? « On vit souvent en oubliant qu’on est vivant. On cesse de se rappeler qu’on a reçu un étrange, intense et magnifique cadeau : la vie. » explique joliment l’auteur Eric-Emmanuel Schmitt. Dans sa pièce moderne et travaillée, deux anges muets offrent un sourire respirant la santé aux nouveaux arrivants de la « clinique ». Docteur S, dans sa robe blanche sexy, y fait office de grande prêtresse de la vie… ou plutôt de la mort ?

Dans un joyeux micmac se mêlent huit personnages colorés : une femme de ménage bavarde comme une pie, un président, un mage amusant, un jeune homme perdu, une belle jeune femme courageuse… « Je ne peux pas faire court car on me laisse jamais la parole » s’exclame la femme de ménage, dans une logorrhée verbale amusante. Parmi les mal-partis, un couple se forme. Ce n’est jamais arrivé et tous se demandent si ce couple a un « avenir » dans la mort ou dans la vie ?

– « Je l’aime, c’est idiot n’est-ce pas ? »
– « C’est un Amour sans avenir » dit le Docteur S
– « L’avenir ne compte pas »

Comme la vie, la mort divise les ventres pleins, les ventres vides, les bons caractères et les personnes insupportables. Le Théâtre Rive Gauche de Paris propose ici une vision saisissante de la grande faucheuse, balayant l’idée reçue selon laquelle on serait tous égaux face à la mort. « Ils vivent comme s’ils étaient immortels » s’exclame le Docteur S.

« L’Hôtel des deux mondes » est une satire sociale intelligente et divertissante, qui pose la question du temps qui passe, de la mort qui s’impose. De l’importance de vivre et d’aimer tant qu’il en est encore temps. Un moment de théâtre divertissant et précieux, un texte ciselé et généreux, qui nous donne envie de donner vie à nos plus grands rêves…

« La confiance est une petite flamme qui n’éclaire rien, mais qui tient chaud » – Eric-Emmanuel Schmitt

A Savoir : En raison du plan Vigipirate renforcé, aucun bagage ou sac de grande contenance ne sera accepté en salle ni au vestiaire. En cas de non respect de cette consigne, l’accès en salle sera refusé.

Auteur : Eric-Emmanuel Schmitt
Artistes : Davy Sardou, Jean-Paul Farre, Jean-Jacques Moreau, Michèle Garcia, Odile Cohen, Noémie Elbaz, Günther Vanseveren, Roxane Le Texier
Metteur en scène : Anne Bourgeois

Informations pratiques : « Hôtel des deux mondes » se joue jusqu’au 13 mai 2017 au Théâtre Rive Gauche de Paris, 6 Rue de la Gaîté dans le quatorzième arrondissement de Paris. La rue bien connue des théâtres, des salles de spectacle de toutes tailles, des bars… et des crêperies.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0