[Critique Série] L’attaque des Titans – Saison 1

[Critique Série] L’attaque des Titans – Saison 1

[Critique Série] Black Mirror – Saison 3
[Critique Série] Shooter – Saison 1
[Critique Série] Death Note

Après « Death Note », La Critiquerie continue sur sa lancée « manganesque » et s’attarde cette fois sur l’animé « L’attaque des Titans ». Que dire, à part que cette saison 1 est  l’une des plus grosses claques que nous avons prise sur le petit écran depuis fort longtemps ? Très franchement, on ne voit pas.

Dans un monde ravagé par des titans mangeurs d’homme depuis plus d’un siècle, les rares survivants de l’Humanité n’ont d’autre choix pour survivre que de se barricader dans une cité-forteresse. Le jeune Eren, témoin de la mort de sa mère dévorée par un titan, n’a qu’un rêve : entrer dans le corps d’élite chargé de découvrir l’origine des Titans et les annihiler jusqu’au dernier…

« L’attaque des Titans », un grand huit qui ne ralentit jamais

Que les choses soient claires, si vous n’avez pas encore vu l’oeuvre de Tetsurō Araki (aucune honte, nous avions également plusieurs trains de retard il y a peu…), faites en sorte de vous pencher dessus rapidement. Posez des congés, multipliez les nuits blanches, ne sortez pas de chez vous ce week-end… Bref, trouvez la solution la plus adaptée à votre emploi du temps et installez-vous confortablement devant ce divertissement sans temps mort. Car oui, s’il y a bien un point fort à souligner avec ce show, c’est qu’il nous en met plein les mirettes durant l’intégralité des 25 épisodes qui composent cette première saison. Du pilote annonçant l’attaque imminente de ces géants avides de chair fraîche à l’épisode final titanesque, le téléspectateur aura bien du mal à reprendre son souffle. Même les séquences sans créatures démoniaques à l’écran (et il y en a peu) sont suffisamment rythmées pour nous empêcher de détourner le regard ou d’aller faire le plein de munitions (chips, bonbons, sodas…) ne serait-ce que trente petites secondes.

Une imagination débordante

Autre pépite à souligner : l’univers de « L’attaque des Titans ». Adaptée du shōnen manga écrit et dessiné par Hajime Isayama, la série dévoile de manière parfaitement orchestrée des méthodes de combats qui combinent intelligemment l’ancien et le moderne, le médiéval et le futuriste. Ainsi, les manœuvres tridimensionnelles permettant aux soldats d’élite de se déplacer rapidement dans un espace à trois dimensions donnent naissance à de délirantes séquences qui se terminent bien souvent dans un bain de sang. Car oui, nous avions oublié de le préciser, « L »attaque des Titans » est un manga qui ne fait pas dans la demi-mesure. Les démembrements sont légion dans les deux camps, le carnage est total. Pour le plus grand plaisir de nos mirettes. Ajoutez à cela une histoire qui tient la route et ne cesse de surprendre au fil des épisodes, des personnages attachants, fouillés et charismatiques, et une mise en scène sans fausse note, et vous obtenez un des mangas les plus hypnotiques de ces dernières années. Ni plus, ni moins. Allez, on vous laisse, on va dévorer la saison 2.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0