« Coluche », l’exposition hommage actuellement à l’Hôtel de ville de Paris

« Coluche », l’exposition hommage actuellement à l’Hôtel de ville de Paris

La petite maison en liège du pianiste Marino Formenti, une performance passionnée dans le jardin de la fondation Calouste Gulbenkian à Lisbonne
Gaston Lagaffe, une exposition surprenante au Centre Pompidou
Magritte, une exposition surréaliste au centre Pompidou de Paris

Exposition "Coluche" à l'hôtel de ville de ParisJusqu’au 07 janvier 2017, à l’occasion du 30e anniversaire du trublion français, l’Hôtel de ville de Paris accueille l’exposition gratuite « Coluche », un hommage vibrant à l’un des plus grands humoristes et altruistes que le pays des Lumières ait eu le privilège de voir naître sur son sol.

Moto rutilante avec laquelle il a pulvérisé le records du monde de vitesse au kilomètre lancé le 19 septembre 1985, robe de mariée qu’il a fièrement portée au côté de Thierry Le Luron (le marié), instruments de musique et gants de boxe… Répartie sur deux niveaux, l’exposition « Coluche » de l’Hôtel de ville regorge de pépites ayant appartenu au fondateur des Restos du coeur. Le tout ponctué par des citations de l’artiste, d’extraits de films dans lesquels il a joué et de ses sketches présentés à la télévision ou sur Europe 1. Un bel hommage, simple mais sincère, qui nous fait entrer dans l’intimité de ce grand timide dévergondé profondément sensible et ouvert au monde qui l’entoure.

Avec l’exposition « Coluche », les initiés se remémoreront la « Belle époque » où les artistes engagés avaient du coffre. Les néophytes du bonhomme découvriront quant à eux un univers dans lequel ils auront très certainement envie de se replonger dès qu’ils rentreront chez eux. En achetant, par exemple, l’un des nombreux ouvrages, illustrés ou non, sur ce maestro de la formule qui éclabousse.

Exposition hommage à Coluche / Crédit photo : BODIN WESLEY

Coluche, un Saint ? Un Saint qui tâche et qui appuie là où ça fait mal alors !

« La grossièreté vise à choquer ceux qui n’en rient pas, pour faire rire deux fois plus les autres » – Coluche

La moto avec lequelle Coluche a décroché le records du monde de vitesse au kilomètre lancé en 1985 / BODIN WESLEY

La moto avec laquelle Coluche a décroché le records du monde de vitesse au kilomètre lancé en 1985

« La provoc’, c’est un moyen d’expression. C’est le seul moyen de donner la parole à ceux qui parlent comme ça tous les jours et qui ont en face d’eux ce carcan quasi moyenâgeux du langage qui passe par la télé et la radio… » – Coluche

Crédit : Bodin Wesley / Exposition Coluche Hôtel de ville Paris

Coluche à côté de la légende du cinéma français, François Truffaut

« Je me bats contre les pédants, les cons, les tartufes » – Coluche

Coluche, l'éternel sale gosse qui dérange

Coluche, l’éternel sale gosse qui dérange

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0