Sprintbok, un tapis de course sans moteur révolutionnaire

Sprintbok, un tapis de course sans moteur révolutionnaire

Rêve de geek : la peluche Alien Xenomorphe
Rejoignez la planète LV-426 avec les Reebok Alien Stomper Final Battle
Mokase, la coque pour smartphone qui se transforme en machine à café

Conçu par une start up française basée à Strasbourg, le Sprintbok est un tapis de course non-motorisé qui vous promet des sensations similaires à celles de la course à pied traditionnelle en plein air. Tour d’horizon de cet allié sportif qui risque de faire couler beaucoup d’encre dans les jours à venir, en quatre points.

Le Sprintbok procure des sensations très proches de la réalité

Vous détestez les tapis de course car votre foulée est différente de celle que vous avez lors d’un footing ? Le Sprintbok gomme ce défaut. Sans moteur, impossible de paramétrer la vitesse de ce tapis de course. C’est donc à vos gambettes musclées de faire le boulot. Petite foulée, sprint, marche… Le contrôle total et immédiat du rythme est, entre autres, parfait pour les entraînements en fractionné.

Le Sprintbok, bienveillant pour vos articulations

Les sportifs confirmés le savent, le running n’est pas très tendre avec nos articulations. Une mauvaise posture et vous voici avec un mal de dos. Un sol trop dur et en mauvais état et vous ressentez des douleurs au niveau des genoux. Des sensations désagréables (et parfois nuisibles pour notre santé physique) considérablement réduites avec le Sprintbok. Ce tapis de course sans moteur, grâce à ses lattes et à son revêtement en caoutchouc  possède un excellent amorti, quasiment inégalable dans le domaine.

Le Sprintbok, une durée de vie digne de Connor MacLeod

Apparement, le dernier immortel sur Terre n’est pas Christophe Lambert mais la création de la start up strasbourgeoise. Elaborée à partir de matériaux haut de gamme et durable, doté d’un système d’auto-lubrification, le Sprintbok possède une durée de vie exceptionnelle de 10 ans, à raison de 10h d’utilisation quotidienne. Autant vous dire que vous n’êtes pas prêt de vous en séparer.

Seul point noir du Sprintbok : son prix

Eh oui, il fallait bien une ombre au tableau. Et celle-ci intervient au niveau du prix de ce tapis de course sans moteur. Pour acquérir le Sprintbok, il faudra en effet débourser la modique somme de… 7750 euros, hors taxes. Votre banquier va être ravi !

Plus d’informations sur ce tapis de course sans moteur révolutionnaire et écologique sur le site Sprintbok.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0