« 1984 » au Théâtre de Ménilmontant, l’angoisse et la lutte pour la liberté humaine

« 1984 » au Théâtre de Ménilmontant, l’angoisse et la lutte pour la liberté humaine

[Festival d’Aurillac] « Ici, un Spectacle​ ! » mêle le burlesque, un excellent texte, la musique et les rires !
La douceur solaire de « La cerisaie, variations chantées » par la Cie GRRR, d’après Anton Tchekov
[Concours] Bouquet Final : des places de la pièce de théâtre à gagner !

Avis spectateur 1984 théâtre de ménilmontantSeptième saison pour ce spectacle ultra-puissant qui pousse l’art audio-visuel à son paroxysme entre vidéo et théâtre. L’actualité étrange fait écho aux récents attentats. Ne vous inquiétez pas, Big Brother vous regarde et vous protège à travers le télécran obligatoire… »La guerre, c’est la paix ! »

Masques à gaz, solitude, images de guerre et uniformité

« La liberté, c’est l’esclavage. L’ignorance, c’est la force. »
Le chef d’oeuvre de George Orwell, écrit en 1948, nous immerge dans une société totalitaire très angoissante, Océania, dans laquelle vit Winston, employé du Ministère de la Vérité en 1984. A l’abri du regard indiscret du télécran, Winston tient un journal dans lequel il condamne le Parti, Big Brother et ses actions annihilantes de conditionnement et propagande. Il tombe amoureux de Julia, qu’il soupçonne pourtant de l’espionner. Où l’emmèneront cette histoire interdite et ses tentatives de protestation ?

Vivre au théâtre l’atmosphère éprouvante de « 1984 »

Avec plus de 200 dates depuis sa création au Festival d’Avignon en 2008, le spectacle « 1984 » est l’histoire glaçante « d’un individu qui cherche son humanité au fond d’une société inhumaine ». Selon le metteur en scène et comédien Sébastien Jeannerot, cette épopée « ne peut pas être représentée ; il faut qu’elle soit ressentie. » « L’intégration des éléments filmés à ce jeu vivant devra créer à la fois une intimité et un dynamisme, impliquant inexorablement le spectateur. »

Sur la grande scène du théâtre de Ménilmontant, la projection pesante d’images de guerre et de télésurveillance nous fait efficacement basculer dans l’horreur et la paranoïa. La mobilité des panneaux offre des effets visuels saisissants. Grâce au travail minutieux de l’équipe artistique, l’interaction entre la vidéo, la musique et le théâtre est totale. La mise en scène est brillante. Dans cet univers méga-glauque en noir et blanc, l’espoir du retour de la pensée est personnifié par le personnage principal Winston. Incarné avec brio par Sébastien Jeannerot, il exprime avec une humanité saisissante sa tristesse et ses besoins d’amour.

Un voyage bouleversant, mais nécessaire

Le pari d’adapter « 1984 » est réussi, bien que nous regrettions certains points. Certaines scènes sont lentes et l’ensemble manque de lien. Les débuts sont laborieux. Le spectacle dense reste lugubre tout du long, ce qui laisse au spectateur une impression d’étouffement. Sans dénaturer l’histoire, peut-être que des moments de contraste auraient été bénéfiques. L’histoire d’amour peu sentimentale entre Winston et Julia, nous a laissés de marbre. Nous nous sommes guère attachés aux personnages, à part celui de Winston. Dans la pénombre, certains traits de visages sont difficiles à saisir, ce qui fait que nous découvrons certains acteurs lors du final.

En somme, nous ressortons profondément angoissés et perturbés, pleinement conscients du basculement possible de notre société vers le totalitarisme. Les menaces d’attentats en France s’imposent fortement à notre esprit. Le malaise est total, tant la science fiction dépasse le réel. Attention donc : âmes sensibles, s’abstenir ! Ou alors prescription de regarder des lolcats (vidéos de chaton) et des licornes sur internet pendant une heure en rentrant chez vous.

Auteur : 1984 de George Orwell, Adaptation Alan Lyddiard
Adaptation et mise en scène : Sébastien Jeannerot
Artistes : Sébastien Jeannerot, Hélène Foin-Coffe, Bernard Senders, Gregory Baud, Mathieu Brouzeng-Lacoustille, Loic Fieffe, Emilien Audibert, François Mallebay
Metteur en scène : Sébastien Jeannerot
Durée : 1h35

Informations pratiques : Le spectacle « 1984 – Big Brother vous regarde » est de retour cet hiver 2017-2018. Il se jouera les mardis et jeudis à 21h (relâches les 26/12/2017, 28/12/2017, 02/01/2018 et 04/01/2018) au Théâtre de Ménilmontant, 15 rue du Retrait dans le vingtième arrondissement de Paris. Réservations au 01 46 36 98 60. Un théâtre à la scène immense, parfaite pour ce spectacle ambitieux !

1984 au théâtre de ménilmontant de Paris, critique de la pièce

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0