Notre avis sur la toute première Cinébox

Notre avis sur la toute première Cinébox

[Critique] The Square de Ruben Östlund
[Critique] The Last Face de Sean Penn
[Critique] Le voyage au Groenland de Sébastien Betbeder

Elle est là, elle est toute belle : la box trimestrielle consacrée au cinéma ! Alors que ce système d’abonnement s’est démocratisé dans de nombreux domaines, il est temps pour le cinéma de s’y mettre. Et il y a de quoi se réjouir : la Cinébox réserve de très nombreuses surprises.

Atout #1 de la Cinébox : ses thématiques

Contrairement à son concurrent direct, La Box fait son cinéma, chaque Cinébox n’est pas consacrée à un film mais à une thématique précise. Par exemple, pour la première, il s’agit des gangsters. Durant le XXème siècle, on ne compte plus les films qui ont abordé ce sujet aussi intéressant qu’intriguant. Et pourtant, quand on ouvre cette box, on est surpris : les longs-métrages sélectionnés ne sont pas forcément ceux auxquels on avait pensé en premier.

Pour cette première Cinébox, il s’agit de Gangs of Wasseypur d’Anurag Kashyap et de L’Enfer est à lui de Raoul Walsh. La bonne idée : faire découvrir ou redécouvrir de nouveaux films ! Quand on reçoit une box à la maison, on va donc réellement s’immerger dans un univers et être surpris par la programmation. N’est-ce pas, au final, plus intéressant que de recevoir un film qu’on a déjà vu et revu des centaines de fois ?

Atout #2 de la Cinébox : son contenu

En plus de cette belle programmation de films, cette première Cinébox nous réserve d’autres surprises : un magazine très détaillé avec des interviews et articles intéressants autour de la thématique choisie, un poster d’un des deux films, des mots-croisés, des autocollants ainsi qu’un abonnement à Uncut (service de VOD by Univers Ciné). Une box très complète donc qui nous permet d’explorer une thématique à fond via un contenu ludique, intéressant et complet.

En un mot comme en cent, la Cinébox est une excellente idée cadeau pour se faire plaisir ou faire plaisir autour de soi. On dit ça…

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0