Labeloboi, un conte de fées délicieusement barré à l’Auguste Théâtre

Labeloboi, un conte de fées délicieusement barré à l’Auguste Théâtre

« Ça déménage » ou pas… Mais toujours en fanfare A La Folie Théâtre !
Un « Ouragan Catégorie 5 » déferle sur la Folie Théâtre
« En apesanteur », une pièce de théâtre délicieusement barrée

Chers lecteurs, l’heure est grave. Disney nous a menti. Le film d’animation La Belle au Bois Dormant, celui-là même qui nous a tant émerveillés lorsque nous mesurions à peine 80 centimètres, est à des années-lumière de la réalité. Par chance, la compagnie des Rollmop’s a découvert le pot aux roses et, malgré les pressions du géant américain, a décidé de révéler les faits tels qu’ils se sont véritablement déroulés. Et c’est pas joli-joli. Surtout pour le « valeureux » prince Philippe…

Cinq comédiens sur la scène de l’Auguste Théâtre, un décor minimaliste habillement malléable, des costumes scintillants et, surtout, une énergie inépuisable. Il n’en faut pas plus pour nous transporter dans une pièce complètement folle, un conte de fées délicieusement barré où les dialogues, les gestuelles, les chants et la danse sont autant de raisons de faire tourner nos zygomatiques à plein régime.

Avec Labeloboi, la compagnie des Rollmop’s revisite et dépoussière La Belle au Bois Dormant avec folie, et finesse

Sous ces airs de joyeux bordel, cette pièce de théâtre dévoile une véritable adresse du côté de l’écriture. Des joutes verbales aux monologues en passant par les chants, Labeloboi étonne. Épate même. C’est fin, piquant, débordant de second degré et de jeux de mots désopilants. Ajoutons à cela la vitalité intarissable des cinq comédiens, tous très bons dans leurs rôles respectifs, et leur gaieté communicative et nous voilà propulsés dans une pièce de théâtre où la magie des contes de fées détonne et enchante. Une belle découverte, décalée comme on les aime, qui nous ferait presque regretter de ne pas être sur scène avec cette bande de doux-dingues pleine de fougue et de charme.

La pièce de Théâtre Labeloboi est à découvrir à 21h les 21, 22, 28 et 29 novembre, puis les 12, 19, et 20 décembre 2017.

Plus d’informations sur la page Facebook de Labeloboi.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0