[Théâtre] La Femme rompue avec Josiane Balasko – Théâtre Hébertot

[Théâtre] La Femme rompue avec Josiane Balasko – Théâtre Hébertot

« L’ingénu de Voltaire » A La Folie Théâtre, l’ironie au service de l’intelligence
« L’Abattage rituel de Gorge Mastromas », la claque jubilatoire au Studio Hebertot !
Le réjouissant « A fond » au Festival « Traits d’Union » #2 du Théâtre El Duende

Au cœur du magnifique théâtre Hébertot, Josiane Balasko, immense comédienne dont la réputation n’est plus à faire, livre une performance incroyable avec La Femme rompue. Celle d’une femme aigrie et seule rongée par les regrets et la jalousie. Un monologue aussi drôle que dramatique qui nous scotche à notre fauteuil.

Le soir du nouvel An, une femme seule peste dans son appartement. Elle maudit les Parisiens qui font du bruit à l’extérieur. Elle fulmine contre ses voisins du dessous qui dansent, rient et l’empêchent de trouver le sommeil. Un sommeil qu’elle trouve difficilement depuis des années. A bout de force dans son lit, elle rumine contre des démons du passé qui lui pourrissent la vie depuis bien trop longtemps. Sa mère qui ne l’a jamais aimée. Sa fille qui la déteste. Son ex-mari qui ne veut plus la voir. Son fils qui semble avoir oublié son existence. Durant près de 70 minutes, une femme rompue, aigrie, sorte de Tatie Danielle puissance 10, se confie, se dévoile à nous. Et c’est bouleversant.

La Femme rompue, une pièce noire, hypnotique, portée par une fabuleuse comédienne

Tiré d’un extrait de La Femme rompue de Simone de Beauvoir, ce monologue nous fait vivre une expérience d’une rare intensité. Celle d’une femme qui se raccroche à quelques étincelles de bonheur passées. Et qui va tenter, par la force si nécessaire, de les revivre. Et cela passe par une vie de couple caricaturale et la présence d’un enfant au sein du cocon familial. Car oui, aujourd’hui comme hier, être une femme seule n’est pas chose facile. Le regard des autres et les médisances des proches peuvent vite peser. Malgré une force de caractère exceptionnelle, cette personnalité haute en couleur n’est, hélas, pas infaillible.

Pour l’incarner, la metteur en scène Hélène Fillières a fait appel à un monument du cinéma français : Josiane Balasko. Hypnotique, envoûtante, la comédienne livre une partition à fleur de peau d’une grande et rare intensité. Chacune de ses rancoeurs nous heurte de pleine fouet. Sa détresse nous touche en plein coeur et ses rares moments d’évasion nous réchauffe. Jusqu’à la dernière parole, cri de détresse strident qui nous traverse de part en part pour nous vider de toute énergie. Intense.

Avis la femme rompue avec josiane balasko

Josiane Balasko, émouvante à souhait dans la pièce de théâtre La Femme rompue

 

La Femme Rompue au théâtre Hébertot (Paris 17e)
Du mardi au samedi à 19h
Durée : 1h10
D’après Monologue, extrait de La Femme Rompue de Simone de Beauvoir
Avec Josiane Balasko
Mise en scène Hélène Fillières
Lumières Éric Soyer
Costumes Laurence Struz
Scénographie Jérémy Streliski
Création musicale Mako
Assistante à la mise en scène Sandra Choquet

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0