[Critique Série] Altered Carbon – Saison 1

[Critique Série] Altered Carbon – Saison 1

[Critique Série] Seven Seconds – Saison 1 (Netflix)
[Critique Série] Dark – Saison 1
[Critique Série] Narcos – Saison 3

Nouvelle série phénomène lancée par Netflix, Altered Carbon avait tout pour plaire. Casting prometteur, enquête policière palpitante, univers SF captivant… Tous les ingrédients étaient réunis pour un divertissement net et sans bavure. Malgré cet alignement a priori parfait des planètes, le divertissement n’est pas au rendez-vous.

Le scénario de la série Netflix Altered Carbon

A une époque où les âmes des personnes passent d’une enveloppe corporelle à une autre, un ancien rebelle est ramené à la vie par un milliardaire cumulant plus de deux siècles d’existence. Le but de la manœuvre ? Faire enquêter cet ancien soldat d’élite sur son propre meurtre. Conspirations, trahisons, manipulations… Les téléspectateurs ne sont pas au bout de leurs surprises. Ni de l’ennui…

Altered Carbon, une série brillante sur le papier, nettement moins à l’écran

Malgré un rôle majeur dans House of Cards, Joel Kinnaman, un des acteurs les plus prometteurs de sa génération, semble passé de mode depuis une poignée d’année. Et rien ne semblait pouvoir inverser cette triste tendance. Ni Robocop nouvelle génération, ni le très décevant Suicide Squad de David Ayer. Un retour sur le petit écran des années après l’excellente série The Killing peut-il être bénéfique ? Nous le pensions, l’espérions même. Après avoir avalé péniblement les 10 épisodes de la saison 1 d’Altered Carbon, le doute est de rigueur. Tout comme les chances d’apercevoir James Purefoy de nouveau dans un rôle à la hauteur de son talent…

La raison d’un tel pessimisme de notre part ? Une énorme désillusion concernant Altered Carbon. Après le bijou Dark, nous pensions Netflix sur une bonne lancée. Nous avions tort. Malgré un univers brillamment construit, la série peine à convaincre. La faute à des personnages stéréotypés, des acteurs qui cabotinent à mort et un scénario tarabiscoté qui n’intéresse plus dès le quatrième épisode. Ajoutez à cela une multitude de séquences prétentieuses qui ne valent guère mieux que le plus mauvais des nanars et vous obtenez une tambouille à peine digeste. Un met mal assaisonné qu’il est difficile de terminer dans son intégralité.

Faut-il regarder la série Netflix Altered Carbon ?

Si vous êtes arrivé jusque-là, vous connaissez notre réponse. La série Netflix se veut aussi envoûtante qu’un Blade Runner 2049 sans jamais proposer quelque chose de nouveau. Ou pire, de cohérent. Résultat, la fiction enchaîne les poncifs du genre à vitesse grand V et devient, de fait, rapidement fade. Un conseil : passez votre chemin.

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0