[Critique Série] Channel Zero – Saison 2

[Critique Série] Channel Zero – Saison 2

[Critique Série] Versailles – Saison 2
[Critique Série] The Deuce – Saison 1
[Critique Série] Marvel’s Iron Fist – Saison 1

Après une première saison délicieusement glauque, la série horrifique Channel Zero revient avec un nouveau scénario sous le coude : celui de la maison « hantée » jouant de vilains tours à l’esprit de ses occupants. Si l’idée est alléchante sur le papier, elle peine en revanche à convaincre une fois transposée à l’écran.

Nouvelle saison, nouvelle histoire. Un procédé qui rappelle celui de American Horror Story et qui permet à une fiction de se renouveler sans cesse. S’il est difficile de remettre en cause la créativité et la mise en scène de cette seconde saison, la narration sciemment nébuleuse n’est pas parvenue à nous séduire. Pire, elle a même fini par nous lasser dès la fin du deuxième épisode. La raison ? A force de trop vouloir jouer la carte du mystère et à essayer de nous déstabiliser, Channel Zero finit par ressembler à un mix bancal entre Cube de Vincenzo Natali et l’univers hypnotique de David Lynch. Si cette comparaison peut paraître affriolante de prime abord, force est de constater que n’est pas le créateur de Twin Peaks qui veut.

Avec cette saison 2 décevante, Channel Zero viendrait-elle (déjà) de nous dévoiler ses limites ?

La série de Nick Antosca peut-elle se relever de cette seconde saison en demi-teinte ? C’est tout ce que nous lui souhaitons. D’autant plus que le choix de traiter un nouvel univers horrifique tous les six épisodes permet justement de rebondir plus facilement suite à un échec. Du moins en théorie… Notre attente pour la saison 3 de Channel Zero ? Recoller avec l’univers malsain de Candle Cove tout en évitant d’en faire des caisses et nous régaler avec une histoire stressante et déroutante à souhait. Le tout avec une mise en scène toujours aussi hypnotique et un casting capable de véhiculer mille et une émotions à la minute. Alors messieurs les scénaristes, challenge accepté ?

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0