Hansel et Gretel au Palais des Glaces

Hansel et Gretel au Palais des Glaces

Chorus Festival 2018 : résumé de la programmation éclectique à la Seine Musicale
« Chance », la comédie musicale « mortel-délire » au théâtre La Bruyère !
Patio Flamenco de Ruben Molina au Théâtre du Gymnase

Jusqu’au 30 mars, David Rozen, accompagné de Guillaume Beaujolais et Fred Colas, dépoussière le conte de Grimm Hansel et Gretel dans une comédie musicale enchanteresse pleine de pep’s.

Il aura suffit du lever de rideau pour nous charmer. Malgré sa tranche horaire réservée à un jeune public la comédie musicale Hansel et Gretel n’est pas à prendre à la légère. Bien au contraire. Décors magnifiques, comédiens pleins d’énergie et de fougue, mise en scène inspirée ne laissant aucune place au temps mort… rien n’a échappé au contrôle du metteur en scène qui parvient à envoûter les spectateurs (jeunes et moins jeunes) avec une farandole de créations toutes plus délicieuses les unes que les autres.

Conte intensément noir sur les conditions de vie miséreuses, la comédie musicale Hansel et Gretel réussit à jongler habilement entre une émotion de tristesse très vive (notamment en début de spectacle) et une féerie enivrante. Les décors et les costumes retranscrivent à merveille le passage de la triste réalité à cette sensation de « rêve éveillé » aux couleurs flamboyantes. Un régal pour les yeux dotant plus que décors et costumes sont absolument magnifiques. C’est ébahi qu’on découvre la célèbre maison faite de friandises prendre vie, les superbes costumes de la sorcière et l’énergie inébranlable du casting.

Justement, en parlant du casting, comment ne pas souligner sa performance lorsqu’on parle d’Hansel et Gretel ? On ne le peut. Chacun, avec un style et une dynamique qui lui sont propres, fascine le spectateur. David Koenig (le père) est touchant de sincérité, Céline Esperin (la belle-mère) fait froid dans le dos à chacune de ses apparitions, Alexandre Faitrouni et Anaïs Delva (Hansel et Gretel) sont d’une douceur et d’une fougue inébranlables et Rochelle Grégorie est atrocement merveilleuse dans le rôle de la sorcière qui n’est pas sans rappeler Ursula dans La Petite Sirène… Chant, danse, humour, chacun tient son rôle à la perfection de la première à la dernière note.

C’est donc absolument conquis, le sourire aux lèvres et avec une faim de loup que nous ressortons du Palais des Glaces, frustré que le spectacle musical soit passé si vite. Une histoire touchante divinement mise en scène dont il serait dommage de se priver !

hansel et gretel spectacle musical palais des glaces

En bonus, la bande-annonce du spectacle :

 

 

COMMENTAIRES

WORDPRESS: 0
  • comment-avatar
    Dufour Michèle 5 années

    Sans oublier « Le Faune » magnifiquement interprété par Guillaume Beaujolais !!! Le personnage drôle et touchant à la fois, présent dans tout conte de fée !! 🙂

  • comment-avatar
    Nina 5 années

    Tout simplement magique ! Même pour les « grands » 🙂

  • comment-avatar

    […] Jouant parfaitement avec le décor de la salle du Théâtre de Poche Montparnasse (plusieurs surprises sont à prévoir durant la représentation), Etat de Siège est une pièce qui se vit intensément. La bande-son parfaite, le jeu sur la profondeur est intelligemment pensé, les costumes sont d’une formidable créativité et les comédiens parviennent avec une décontraction presque énervante à faire passer le spectateur par une multitude d’émotions. Enorme coup de cœur toutefois pour Simon-Pierre Boireau qui incarne la Peste avec une décontraction désarmante et sa secrétaire interprétée par l’excellente Céline Espérin, comédienne déjà à l’affiche du spectacle musical Hansel et Gretel. […]